> Infrastructures
-
Le réseau routier

Le principal axe de traversée de la commune est la RD 652. La route dite « des Lacs » est la principale voie littorale du département. Elle supporte l’essentiel du trafic estival le long de la côte. Elle traverse la partie commerçante du bourg cadrée par les deux virages à angle droit que dessine la route sur ce tronçon.
La plupart des autres routes se connecte à cet axe principal :
• La R.D. 340 qui relie le bourg à Contis ;
• La R.D. 66 qui mène du bourg à Uza ;
• La R.D. 88, au sud du bourg, permet de gagner le fenêtre océane de la commune au Cap-de-l’Homy ;
• La R.D. 397, rejoint Linxe depuis le carrefour de l’église de Mixe.
Dans ce réseau de routes départementales, seule la R.D. 403 qui relie Contis au Cap-de-l’Homy, parallèlement au littoral, est indépendante de la R.D. 652.

Les pistes cyclables

Le principal équipement est la piste littorale qui relie Contis au Cap-de-l’Homy et se poursuit vers Saint-Girons-plage, au sud.
Elle est complétée par les pistes anciennes qui traversent le massif dunaire forestier et constituent le support de parcours de VTT. Il existe en outre une piste du même type entre le bourg et le secteur de Pellica à l'est.

Les transports en commun

Les transports scolaires sont assurés au niveau communal et intercommunal.
Trois lignes régulières de la RDTL (Mimizan - Morcenx, Mimizan - Dax et Mimizan - Bayonne) passent par le bourg de Lit-et-Mixe.

Les stationnements

• Le bourg
Les possibilités de stationner dans le bourg de Lit sont nombreuses soit au niveau d’aires aménagées à cet effet (sud de l’église), place centrale, soit devant les équipements publics, soit au niveau des nombreux espaces libres.

• La plage

La plage du Cap-de-l’Homy avait fait l’objet d’un projet de plan plage durant les années 80. Ce programme d’aménagement, destiné à améliorer et sécuriser la fréquentation de la plage, a en particulier conduit à l’aménagement d’un parking sous couvert forestier à l’arrière des constructions de la dune. Il s’ajoute au parking d’origine qui avait été créé sur la dune côtière comme cela se faisait dans les années 60 et 70.
Un programme d’extension de ce plan plage est en cours. Il comporte le prolongement de la zone de stationnement sous couvert forestier vers le sud et la création d’un nouvel accès à une plage surveillée.

Réseau d'eau potable

L’alimentation en eau potable est gérée par la SOGEDO au titre d’un contrat d’affermage.
La commune possède deux réseaux de distribution d'eau potable.
Le réseau de LIT-ET-MIXE
Le réseau a fait l'objet d'importants travaux de rénovation durant les dernières années.
Un nouveau forage a été créé à côté de la déchetterie. Dénommé forage de Cap de Hé, il possède une capacité de production de 100 m3/h. L'eau est refoulée vers le réservoir du bourg (château d'eau d'une capacité de 300 m3).
Le forage précédent (87 m3/h), dit de Pernaout, a été conservé en secours.
Depuis le réservoir, tout le bourg est desservi en gravitaire.
La station de reprise de Padaou (13 m3/h) permet d'alimenter le réservoir de Mixe (100 m3) qui dessert une partie du quartier. L'autre partie est desservie par le surpresseur de Frois (15 m3/h).
Les surpresseurs de la Croix ((2,5 m3/h) et des Vignes (60 m3/h) alimentent respectivement le quartier de la Croix et le Camping des Vignes.
Le réseau du Cap-de-l'Homy
Le Cap-de-l'Homy est alimenté par un forage (30 m3/h, avec deuxième forage de secours de la même capacité de production) dont l'eau est traitée par une station de déférisation puis stockée dans une bâche d'une capacité de 120 m3.
Toute la zone est alimentée par une surpression de 36 m3/h.

Assainissement

Le schéma directeur d'assainissement établi en 1998 a défini les nécessaires évolutions du système de traitement des effluents domestiques de la commune. L'une des priorités définies par ce document était le remplacement du dispositif de traitement, composé de la station de Pétrocq au bourg et du système lagunage-infiltration de Cabanious vers le Cap-de-l'Homy, par une station unique au niveau du site de Cabanious. Les installations ne répondaient en effet plus aux exigences en matière de traitement de la pollution.
Au vu des caractéristiques actuelles de la population raccordée et des prévisions d'évolution, la capacité de la nouvelle station a été dimensionnée à 15000 éq.hab. La nouvelle unité est une unité de traitement biologique avec rejet par infiltration.
L’effluent du bourg est acheminé vers cette station via une pompe de reprise au niveau de l’ancienne station de Pétrocq.

Ordures ménagères / EDF

• Ordures Ménagères

La commune fait partie du SITCOM Côte Sud qui assure la collecte et le traitement des ordures ménagères.

• EDF

La desserte en électricité est assurée sur la totalité du territoire communal.


© 2003 Mairie de Lit-et-Mixe - Réalisation Agence 1seconde - [Crédits]